Archives pour articles et communications

14.12.2023

Consultation sur les plans d’étude cadres EVMG

Dans le cadre du processus de consultation sur les nouveaux plans d’étude cadres de maturité, la SSH a participé à une prise de position des Académies suisses. Cette prise de position demande notamment que l’histoire prenne clairement les rennes de la nouvelle discipline transversale « éducation à la citoyenneté ». La prise de position des Académies Suisses peut être consultée ici.

14.12.2023

(In)visibilité – Le Call for Panels pour les Septièmes Journées suisses d'histoire 2025 à Lucerne est publié

Tous les trois ans, la Société suisse d’histoire (SSH) organise les Journées suisses d’histoire en un lieu différent. Ce congrès, l’un des plus important de ce type en Europe, rassemble des centaines d’historiennes et historiens de Suisse et de l’étranger. Les Journées suisses d’histoire offrent une tribune à tous les domaines de la discipline et invitent au dialogue aussi bien la relève scientifique que les enseignant·e·s d’histoire et les chercheur·euse·s de renommée internationale. En raison de l’actualité des thématiques qu’elles définissent, les Journées d’histoire suscitent un intérêt au-delà des milieux spécialisés. Après les Universités de Berne, Bâle, Fribourg, Lausanne, Zurich et Genève, l’Université de Lucerne accueillera cette manifestation en 2025. Les Journées de l'histoire auront lieu du 8 au 11 juillet 2025.
Le sujet des 7es Journées suisses d'histoire est: « (In)visibilité » Cliquez ici pour accéder à l'appel à panels. Les propositions de panels peuvent être soumises ici.

27.11.2023

Prise de position sur le projet "Gymnase du futur" du canton de Saint-Gall

La SSH, la Société d'histoire du canton de Saint-Gall et la Société suisse des professeurs d'histoire (SSPH) s'expriment de façon critique sur le projet "Gymnase du futur" du canton de Saint-Gall dans une prise de position commune.
La SSH et ses partenaires rejettent le projet en raison de la réduction sommaire prévue des heures d'enseignement des domaines des disciplines fondamentales, en particulier l'histoire. De plus, nous demandons que la discipline fondamentale de l'histoire soit enseignée sans interruption de la première à la dernière année de la formation de maturité. Finalement, nous sommes fermement opposés à l'introduction de la nouvelle matière "Fondements de la réflexion". La prise de position complète est à trouver ici.

15.11.2023

Nouvelle coopération avec la maison d'édition LIBRUM Publishers & Editors

La SSH se réjouit de faire part d’une nouvelle offre bonus pour ses membres. Dès maintenant, les personnes affiliées à la SSH peuvent profiter d’un rabais de 20% sur l’ensemble du catalogue et des produits du webshop de l’éditeur LIBRUM P&E. Un code de promotion peut être demandé à l’adresse info@librum-publishers.com. Merci d’y joindre une copie de la preuve de votre affiliation à la SSH.

Depuis 2012, LIBRUM Publishers & Editors est une maison d'édition spécialisée dans l'histoire et la recherche archéologique dont le siège est à Bâle. La maison d'édition se concentre en premier lieu sur les publications scientifiques et interdisciplinaires, mais publie également des ouvrages plus populaires sur la transmission de l'histoire. 

La boutique en ligne de l'éditeur www.librumstore.com est axée sur les thèmes historiques et propose, en plus du programme d'édition de LIBRUM P&E, environ 17 000 titres anciens. La librairie d'occasion de librumstore.com est actualisée quotidiennement. Pour plus d'informations sur la maison d'édition, cliquez ici.

14.11.2023

Standards pour les données numériques de la recherche en histoire

Élaboré par le Département «Recherche fondamentale et numérisation» de la SSH, le document «Standards des données numériques pour la recherche en histoire» est désormais disponible en ligne. Il est destiné, d’une part, à des historien·ne·s étudiant et travaillant avec des (bases de) données, qui cataloguent de la documentation et souhaitent la publier en ligne. D’autre part, il s’adresse à des informaticien·ne·s impliqués dans des projets de sciences historiques. Le document propose un glossaire et un catalogue qui répertorie les normes les plus importantes afin de réaliser une interopérabilité.

Cliquez ici pour télécharger.

 

Source d'image: Unsplash

13.11.2023

Parution du nouvel Itinera

Durant les années fastes des Trente Glorieuses, toute une génération d’adolescent·es bénéficient d’une formation prolongée au-delà de l’école primaire, et voient ainsi s’ouvrir des perspectives d’avenir impensables pour leurs parents. Pourtant, tous les jeunes ne sont pas logés à la même enseigne. Celles et ceux qui ont grandi comme enfants placés, dans un établissement ou une famille d’accueil, profitent bien moins de ces possibilités.  La présente étude, qui compare les cantons de Bâle, Fribourg, Neuchâtel et Lucerne, montre les difficultés auxquelles ces jeunes ont été confrontés lors de la transition à l’âge adulte, en raison de leurs déficits en capital humain et social. En déployant des efforts et de l’inventivité, beaucoup se sont trouvé leur place.

Trajectoires d’adolescent·es placés 1950–1985

Markus Furrer, Anne-Françoise Praz, Sabine Jenzer (dir.)

Cliquez ici pour télécharger.

24.10.2023

Poste vacant au secrétariat général de la SSH

Nous recherchons pour le 1er janvier ou à convenir un nouveau collaborateur scientifique dans le domaine de la communication et du membership marketing. Vous trouverez les détails dans l'offre d'emploi. Le délai de candidature est fixé au 30 novembre 2023. Nous nous réjouissons de recevoir votre candidature et restons à votre disposition pour toute question. Veuillez envoyer votre candidature sous forme de fichier PDF à flavio.eichmann@sgg-ssh.ch.

15.9.2023

L’accès aux archives en discussion. Journée d’étude, 7 novembre 2023, Université de Fribourg

Enjeu majeur pour les historien·nes et les archivistes, l’accès aux archives est le thème de cette journée organisée par la section Politique scientifique de la Société suisse d’histoire (SSH) et traverse. Revue d’histoire.

La SSH est souvent sollicitée par ses membres, confrontés à des obstacles de plus en plus nombreux pour accéder aux fonds nécessaires à leurs recherches. Ces dernières années, une attention plus soutenue accordée à la protection de la sphère privée a eu pour effet de restreindre l’accès aux archives, parfois jusqu’à l’interdire, alors que d’un autre côté, des recherches importantes ont concerné l’expériences de personnes victimes d’abus. Ces dernières se sont appuyées sur de riches corpus d’archives privées ou publiques. traverse. Revue d’histoire revient sur ces questions dans un récent numéro «Le goût amer de l’archive» (2023/1), offrant ainsi à la communauté historienne-archiviste un premier espace de discussions, prolongé par les échanges prévus lors de cette journée à l’Université de Fribourg.

Cette rencontre abordera trois thèmes d’actualité. Le premier panel s’intéressera à un nouveau champ de recherche : les archives audiovisuelles et les conditions nécessaires à leur exploitation en tant que corpus documentaire. Le deuxième traite de l’épineuse question de l’accès aux données sensibles et des évolutions législatives récentes en la matière. Enfin, le troisième tirera un bilan des expériences de recherches récentes dans les fonds des institutions de l’Église catholique à partir d’enquêtes fondées sur les archives des Évêchés et des archives du Vatican. Chacun de ces panels propose les interventions conjointes d’archivistes et d’historien·nes spécialistes des trois thèmes proposés.
Cette première manifestation vise à instituer un espace de dialogue entre historien·nes et archivistes dans lequel aborder toutes les dimensions de l’accès aux archives et tenter de trouver des solutions pour la réalisation de la recherche historique dans les meilleures conditions possibles.

L'événement est complet!

LieuLe Phénix, Rue des Alpes 7, 1700 Fribourg

Programme provisoire

10h15 Introduction
Alix Heiniger (Université de Fribourg), Alexandre Elsig (EPFL), Thibaud Giddey (Université de Lausanne), Malik Mazbouri (Université de Lausanne)

10h45-12h15 : Archives audiovisuelles, les défis de l’abondance
Modération : Alexandre Elsig (EPFL)

  • Felix Rauh (Memoriav)
  • François Vallotton (Université de Lausanne)
  • Anne-Katrin Weber (Université de Bâle)
  • Denise Barcella (RTS Archives)

12h15-14h Pause de midi
Repas en commun

14h-15h30 : Accès aux données sensibles et refus d’accès
Modération : Thibaud Giddey (Université de Lausanne)

  • Frédéric Deshusses (Archives contestataires)
  • Benjamin Ryser (Archives de l'État de Berne)
  • Jonathan Pärli (Université de Bâle)

15h30-16h00 Pause

16h00-17h30 : Archives privées, l’exemple de l’Église catholique
Modération : Alix Heiniger

  • Anne-Françoise Praz (Université de Fribourg)
  • Lorraine Odier (Université de Zurich)
  • Rolf Fäs (Archives de l’Évêché de Bâle)
  • Stéphanie Roulin (Université de Fribourg)
12.9.2023

Rapport final «Abus sexuels dans le contexte de l’Église catholique»

En décembre 2021, la Conférence des évêques suisses (CES), la Conférence centrale catholique romaine de Suisse (RKZ) et la Conférence des Unions des Ordres et des autres communautés de vie consacrée en Suisse (KOVOS) ont chargé Monika Dommann et Marietta Meier de mener une étude pilote sur les abus sexuels dans le contexte ecclésiastique. Le Comité directeur de la SSH a nommé les membres du conseil scientifique qui a conseillé l’équipe de recherche sur des questions historiques, juridiques et d’histoire ecclésiastique.

L’équipe de recherche, composée de Vanessa Bignasca, Lucas Federer, Magda Kaspar et Lorraine Odier, a débuté le projet au printemps 2022 et a terminé le rapport final au printemps de cette année. Le rapport a été publié le 12 septembre 2023 dans le cadre d’une conférence de presse et peut être consulté et téléchargé sur le site internet du projet.

L’Église catholique romaine a chargé Monika Dommann et Marietta Meier, directrices scientifiques, et leur équipe de recherche de mener une étude de suivi 2024–2026.

28.8.2023

Campagne «Étudier l’histoire. Écrire ta propre histoire.»

La SSH lance la campagne «Étudier l’histoire. Écrire ta propre histoire.» Le but de la campagne est de convaincre les futur·e·s titulaires d’une maturité de l’attractivité des études en histoire.

Le projet a été conçu en coopération avec l’ASSH, l’AAS, la SSPH, tous les instituts, séminaires et départements d’histoire en Suisse et le DHS. Le site internet de la campagne comprend, entre autres, une vidéo explicative, six témoignages ainsi que des infographies avec des statistiques sur les études en histoire et les perspectives professionnelles après l’obtention du diplôme. Il est possible de s’inscrire à une infolettre qui donne des informations sur les événementse d’information et les délais d’inscription des différentes universités. Le projet s’adresse en première ligne aux futur·e·s titulaires d’une maturité intéressé·e·s par l’histoire et qui envisagent de faire des études en histoire.

Les flyers de la campagne peuvent être commandés ici.

https://etudierlhistoire.ch

 

17.8.2023

Prise de position Message FRI 2025–2028

Dans le cadre de la procédure de consultation en cours du message FRI 2025–2028, la SSH se positionne de façon critique sur le rôle du FNS dans le paysage suisse de l’encouragement de la recherche. Elle appelle le FNS à soutenir à nouveau les sciences historiques selon leurs besoins. Les doctorats individuels (doc.CH) devraient ainsi pouvoir être financés même après 2025 et les projets d’édition au long cours devraient être réintégrés dans le portefeuille de financement. De plus, les chercheurs·ses sans affiliation à une haute école devraient également pouvoir postuler auprès du FNS à l’avenir. Finalement, la SSH demande un renforcement de l’association des Académies et des instituts affiliés, ainsi que l’inscription des Archives de l’histoire rurale (AHR) comme infrastructure de recherche d’importance nationale. 

9.8.2023

Événement «Données, bases de données et modèles de données dans les sciences historiques – Digital History en Suisse»

La création, le traitement et l’utilisation de bases de données font aujourd’hui partie du quotidien des sciences historiques. Les organisations et instituts internationaux et nationaux mettent à disposition les informations centrales sous forme de bases de données en ligne et, de plus en plus rarement, hors ligne.

Les bases de données contiennent des sources ou des informations de la recherche, structurent les résultats de la recherche ou sont elles-mêmes des sources. De plus, les modèles de données permettent de construire les objets historiques d’une nouvelle façon. Mais la question de savoir comment fonctionne une base de données et comment elle s’intègre dans les processus de travail d’une science est rarement posée.

L’événement vise à combler cette lacune tant en donnant une vue d’ensemble sur les bases de données existantes qu’en abordant les questions de conception; elle se penchera également sur les technologies particulièrement performantes et évolutives à l’avenir et sur la manière dont leur utilisation peut se faire de façon appropriée.

14 novembre 2023, Kuppelraum UNIBE, 9h00–18h00

L'événement est complet! Le programme se trouve ici. La participation à la conférence est gratuite. Pour préparer le colloque, le département a créé une enquête qui peut être remplie ici.

29.6.2023

Stellenausschreibung: wissenschaftliche Hilfskraft (25–40%)

Die Schweizerische Gesellschaft für Geschichte (SGG) ist die Fachvereinigung der Historiker:innen in der Schweiz. Die SGG setzt sich ein für die Förderung der Geschichtswissenschaften und der historischen Bildung. Sie vertritt die Interessen des Fachs gegenüber Dritten. Diese Ziele verfolgt sie mit der Herausgabe von Publikationen, mit thematischer Arbeit und Aktivitäten, mit Dienstleistungen zuhanden der Community und der Öffentlichkeit sowie mit der Organisation von Veranstaltungen, darunter alle drei Jahre die Schweizerischen Geschichtstage. Sie ist als Verein konstituiert und gehört als Fachgesellschaft der Schweizerischen Akademie der Geistes- und Sozialwissenschaften (SAGW) an. 

Zur Verstärkung des Generalsekretariats sucht die SGG eine

wissenschaftliche Hilfskraft (25–40%) 

ab dem 1. September 2023 (oder nach Vereinbarung) 

Ihre Aufgaben: 

  • Unterstützung der SZG-Redaktion (Führung Backoffice der Online-Plattform, Rezensionswesen, formales Korrektorat der Beiträge) 
  • Führung des Mitgliederverzeichnisses der SGG 
  • Administrative Unterstützung der Aktivitäten der SGG 

Ihr Profil: 

  • Sie studieren Geschichte (BA- oder MA-Niveau) 
  • Sie haben ein ausgesprochenes sprachliches Flair und sind darin geübt, wissenschaftliche Texte formal zu lektorieren. 
  • Sie sind mit den gängigen IT-Applikationen (Office365) vertraut und können sich rasch in neue Systeme einarbeiten 
  • Sie sind eine selbständige, initiative und kommunikative Persönlichkeit mit viel Elan und Sinn für komplexe administrative Aufgaben. 
  • Eine Landessprache ist Ihre Erstsprache und Sie verfügen über sehr gute Kenntnisse einer zweiten Landessprache; Kenntnisse einer dritten Landessprache und Englischkenntnisse sind von Vorteil. 

Wir bieten: 

  • Sinnstiftende Mitarbeit in einem jungen, dynamischen Team 
  • Fortschrittliche und flexible Arbeitsbedingungen 

Bewerbungsfrist: 30. Juli 2023. Arbeitsort: Bern. Bewerbungen sind nur in elektronischer Form (in einem PDF-Dokument) zu richten an:
Flavio Eichmann, Generalsekretär, flavio.eichmann@sgg-ssh.ch. Auskünfte: 031 381 38 21.

20.6.2023

La SSH accompagne un projet de recherche sur l’histoire de la SKKG

La SSH accompagne un projet de recherche mis au concours par la Stiftung für Kunst, Kultur und Geschichte (SKKG) ayant pour thème «Die Geschichte von Bruno Stefaninis Sammlung und Immobilien». Le Comité directeur de la SSH a désigné un Comité scientifique qui assure la qualité scientifique du projet de recherche et qui encadre l’équipe sur un plan interne. La SKKG sera soutenue par la SSH durant toutes les phases du projet.

31.5.2023

Offre bonus Swiss Historic Hotels

Du grand hôtel alpin à la simple auberge historique en passant par l’ancien couvent au bord d’un lac – chacun des Swiss Historic Hotel a sa propre histoire à raconter. La SSH se réjouit de proposer une offre bonus exceptionnelle. En juin et en juillet, ses membres peuvent acquérir des bons pour des nuitées dans les Swiss Historic Hotels avec un rabais de 25%; montant maximum de CHF 500 et un seul code promotionnel utilisable par membre. Pour recevoir un code promotionnel, adressez-vous à info@sgg-ssh.ch. Vous pouvez ensuite indiquer le code lors de l’achat d’un bon.

16.5.2023

Encouragement des éditions au 21e siècle

En coopération avec la Société suisse de Musicologie (SSM) et l’ASSH, la SSH organise la conférence «Encouragement des éditions au 21e siècle».

Les éditions de textes représentent des formes élémentaires de la recherche fondamentale pour les sciences humaines et sociales. Elles autorisent la saisie et le commentaire d’importants fonds d’archives et de textes souvent difficilement accessibles pour la recherche et pour le grand public intéressé.
Le monde de l’édition connaît actuellement une mutation profonde, qui dynamise puissamment la manière selon laquelle les éditions sont créées: ces dernières années, la publication numérique (ou hybride), suivant le principe de l’Open-Access, s’est révélée un véritable moteur pour transmettre des contenus rapidement et de manière innovante, de même que pour élargir le réseau potentiel des lecteurs.
Les projets d’édition moderne offrent par conséquent aussi une base pour le développement et l’expérimentation d’outils numériques plus durables, que des projets élaborés au sein d’autres domaines des sciences humaines et sociales peuvent eux-mêmes réutiliser à d’autres fins.
La digitalisation a, de ce point de vue, créé des conditions idéales pour repenser les projets d’édition au 21e siècle. En Europe, d’importantes institutions d’encouragement de la recherche ont reconnu cet état de fait et financent par conséquent des projets d’éditions innovants et soumis au principe de l’Open-Access. Ces organismes appréhendent les éditions comme un pan d’un réseau plus important du savoir et de celles et ceux qui le transmettent, dans un horizon bien plus large que la simple édition critique de textes. En Suisse – malgré une riche tradition en la matière – il n’y a pourtant plus de possibilité de financer des projets d’édition d’importance stratégique depuis 2016. Le Fonds national suisse (FNS) s’est totalement désengagé de l’encouragement de nouveaux projets d’édition, sans proposer de sources de financement alternatives à un niveau national.

Le but de cette conférence est de sensibiliser les parties prenantes de la politique scientifique et éducative nationale quant à l’importance des projets d’édition et de leur potentiel pour l’avenir. Pour ce faire, à partir des axes thématiques «Financement et pilotage», «Infrastructures» et «Représentation externe et communication», des expert·e·s de Suisse et de l’étranger échangeront à propos des défis et des opportunités qu’offrent les projets d’éditions les plus modernes.

Vers le flyer

Vers le programme

Lieu: Université de Berne, Unitobler | Salle: F 022, Lerchenweg 36, 3012 Berne
Date: Jeudi 29 juin 2023, 10:00–18:00
Une inscription est demandée d’ici au 26 juin 2023 (inscription@sgg-ssh.ch). La participation à la conférence est gratuite.

5.5.2023

Élections pour la période 2023–2026

Le 21 avril 2023 à Berne, l’assemblée générale de la SSH a réélu unanimement Sacha Zala comme président. Christophe Vuilleumier ainsi que Alix Heiniger et Francesca Falk, ces dernières en job-sharing, ont également été reconduit·e·s dans leur mandat. Marco Schnyder, Tobias Hodel et Pascale Sutter ont fait leur entrée au sein du Comité directeur, également suivant un modèle de job-sharing pour les deux dernières personnes citées. L’actuel vérificateur aux comptes, Hansjürg Bollhalder, a été confirmé dans ses fonctions et se charge désormais de l’organe de révision conjointement avec Arno Lanfranchi, qui l’a nouvellement intégré.

Bernard Andenmatten a été remercié pour son engagement exceptionnel en faveur de la SSH lors des neuf dernières années. Le travail marquant (2011–2023) de Martin Lengwiler, membre sortant du Comité directeur et longtemps rédacteur de la RSH, est spécifiquement salué dans l’éditorial de la RSH 73/1. Niklaus Bartlome, réviseur de longue date (2016–2023) a lui aussi été remercié sous les applaudissements pour son précieux soutien. La gestion davantage professionnalisée des finances de la SSH lui doit beaucoup.

5.5.2023

La SSH accompagne un projet sur les MCFA

La SSH accompagne un projet de recherche de la ville de Zurich au sujet du «Rôle des autorités d’assistance de la ville de Zurich dans le contexte des placements extrafamiliaux forcés et des mesures coercitives à des fins d’assistance». La SSH a nommé un Conseil scientifique qui assure la qualité scientifique du projet de recherche et qui accompagne l’équipe du projet sur un plan interne. En outre, la SSH offre son soutien au prestataire dans toutes les phases du projet.

L’appel d’offres est disponible sur la bourse aux projets SSH ou directement sur simap.

31.3.2023

Bulletin 103

Le Bulletin 103 vient de paraître. Le rapport annuel 2022 évoque entre autres les activités politiques de la SSH concernant la réforme de la reconnaissance des certificats de maturité gymnasiale (ORM), le programme pluriannuel 2025–2028 du FNS et l'accès aux fonds des Archives fédérales (AFS). Les comptes annuels 2022 et le protocole de l'AG 2022 tenue à Genève se trouvent également dans le Bulletin.

15.2.2023

Prise de position Loi Horizon

La SSH a exprimé une prise de position dans le cadre de l’ouverture de la procédure de mise en consultation publique de la loi Horizon. Il doit être garanti que les chercheur·euse·s, nonobstant leur avancement de carrière, soient autorisés à déposer une requête indépendamment de leurs conditions d’emploi universitaires. En outre, au sein du SBFI, il n’est pas souhaitable que des structures parallèles onéreuses destinées à l’évaluation des requêtes soient créées. Il doit plutôt rester du ressort des institutions d’encouragement de la recherche existantes de statuer sur les requêtes et de répartir les fonds de soutien à la recherche.

9.2.2023

Evénement «Histoire et éducation civique au gymnase aujourd’hui et demain»

La réforme de l’ordonnance fédérale sur la maturité (ORM) menace de réduire la dotation en heures de l’histoire dans les gymnases. Il est en outre prévu de dissocier l’éducation civique de l’enseignement de l’histoire, sans toutefois clarifier les responsabilités et les créneaux horaires de manière contraignante. Par conséquent, la place de l’enseignement de l’histoire et de l’éducation civique à l’échelle du gymnase est désormais débattue, évolution inquiétante pour la démocratie en Suisse. 

La Société suisse d’histoire (SSH) organise une table ronde afin d’évoquer la place actuelle et future de l’enseignement de l’histoire et de l’éducation au sein des gymnases de Suisse. Un apéritif offert par la SSH fera suite à la discussion.

9 mars 2023, 18:30–20:00
Salle de conférence de la Bibliothèque Münstergasse (1er sous-sol), Münstergasse 61, 3011 Berne, accès par l’entrée du LesBar

Participant·e·s à la table ronde:
• Dominique Dirlewanger (Gymnase Provence, Lausanne)
• Laurent Droz (Co-responsable EMG)
• Nadine Masshardt (Conseillère nationale PS, BE),
• Olivier Meuwly (Historien, Membre du PLR, VD)
• Andreas Würgler (Professeur, université de Genève)

Nous vous prions de vous inscrire d’ici au 4 mars (inscription@sgg-ssh.ch)

Prises de position de la SSH sur le processus de réforme:

Prise de position du 23.08.2022
Prise de position du 15.07.2021
Prise de position du 23.08.2021

 

31.1.2023

Motion en rapport avec la Loi sur les banques

À l’occasion des débats soulevés par l’adoption de la motion «Garantir la liberté de la presse pour les questions liées à la place financière» (22.4272) par la Commission de l’économie et des redevances du Conseil national (CER-N), la SSH a adressé une lettre à la Conseillère fédérale Karin Keller-Sutter, cheffe du Département fédéral des finances (DFF). La SSH y fait remarquer que les historien·ne·s peuvent également être concernés par le secret bancaire (art. 47, LB).

Dans le cadre de la consultation sur une possible précision du sens de l’art. 47 LB, les intérêts de la recherche en histoire se doivent ainsi d’être considérés. Il est nécessaire de dégager la possibilité pour les banques d’accorder l’accès des données bancaires à la recherche. En tous les cas, par analogie à l’art. 9, al. 2 de la LAr, il convient de garantir que les documents consultables par le public le restent par la suite. Ce n’est qu’ainsi qu’une recherche objective et sourcée quant au secteur bancaire suisse pourra à nouveau être possible.

Médias:

Les banques suisses accusées de retenir des informations d’intérêt public, swissinfo.ch (20 février 2023)

Historiker verlangen Antworten, Jungfrau Zeitung (13 février 2023)

UBS verwehrt Forschenden den Zugang zum Archiv, Beobachter (9 février 2023)

19.1.2023

Programme pluriannuel 2025–2028 du FNS

Dans son programme pluriannuel 2025–2028, le FNS annonce qu’il ne poursuivra pas l’instrument Doc.CH. En outre, des projets d’édition au long cours, qui présentent pourtant une forme élémentaire de la recherche, ne sont à nouveau pas considérés dans le portefeuille d’encouragement. La SSH proteste contre ces décisions.

L’instrument Doc.CH

• est l’unique instrument du FNS offrant une possibilité à de jeunes et talentueux.euses chercheur.euse.s dans le domaine des sciences humaines et sociales en Suisse de développer un projet élaboré individuellement dans le cadre d’un doctorat, et ce indépendamment des structures hiérarchiques de l’Université;
• permet une recherche libre et représente, particulièrement dans les sciences humaines et sociales, un fantastique catalyseur pour des études innovantes et novatrices;
• correspond aux demandes largement répandues du corps intermédiaire des Universités d’aplanir les hiérarchies et d’autoriser une recherche autonome dès le plus jeune âge.

Dans sa lettre, la SSH met en exergue les contradictions de cette décision eu égard à l’évaluation du SNF et du Conseil Suisse de la Science (CSS) concernant l’importance stratégique de l’instrument d’encouragement. La SSH insiste énergiquement pour que le portefeuille d’encouragement tel que planifié soit à nouveau examiné en ayant meilleure considération des intérêts des sciences humaines et sociales.

22.11.2022

Nouvelle parution: Itinera 50

Le normal tire son sens du fait qu’il existe quelque chose qui stimule sa pulsion: l’anormal. C’est dans ce champ de tension qu’est apparue la psychologie de l’enfance et de l’adolescence au 20ème siècle. Le recueil «Das Problem Kind. Zur Geschichte der Kinder- und Jugendpsychiatrie der Schweiz im 20. Jahrhundert» donne la première vue d’ensemble de l’histoire de la jeune discipline en Suisse. Les pionnières et pionniers se sont inspirés de la psychologie et de la pédiatrie et ont répondu à la demande sociopolitique de former les mineur-e-s afin qu’ils et elles s’intègrent dans la société. Ce volume est consacré aux institutions (policliniques et stations d’observation), aux personnes (pédopsychiatres) et aux méthodes thérapeutiques (psychologie du profond et pharmacologie).

Avec des contributions de Tomas Bascio, Jessica Bollag, Samuel Boussion, Caroline Bühler, Tamara Deluigi, Mira Ducommun, Sara Galle, Taline Garibian, Urs Germann, Urs Hafner,

Michèle Hofmann, Camille Jaccard, Mirjam Janett, Ursina Klauser, Frank Köhnlein, Marco Nardone, Emmanuel Neuhaus und Felix E. Rietmann.

5.9.2022

Prise de position de la SSH sur la réforme de l’ordonnance fédérale sur la maturité (ORM)

La branche de l’histoire est d’une grande importance pour la formation des élèves, puisque la compétence de la critique des sources acquise dans la formation en histoire représente justement une condition essentielle pour pouvoir distinguer les faits des contre-vérités dans la sphère numérique. L’enseignement de l’histoire permet de développer les compétences nécessaires pour identifier les «fake news». Ces deniers mois, c’est concrètement le personnel enseignant en histoire qui a permis aux élèves d’être en mesure de contextualiser le flot d’images et de vidéos sur les réseaux sociaux liées à la guerre en Ukraine.

Parallèlement, seul l’enseignement de l’histoire transmet aux élèves des connaissances importantes qui les aident à se situer dans leur fonction de citoyennes et citoyens d’une «nation qui décide»: la formation politique sans histoire n’aurait plus de sens. L’histoire est décisive pour la cohésion de la société!

C’est pourquoi la SSH juge les points suivants essentiels:
• L’option spécifique « Histoire et géographie » doit être nommément citée (art. 14, al. 2, ORM);
• La dotation minimale du domaine d’études des sciences humaines et sociales (SHS) doit être augmentée à minimum 15% afin que les exigences élevées liées à la branche de l’histoire soient satisfaites et que la nouvelle discipline fondamentale « Économie et droit » puisse intégrer le domaine des SHS sans que la dotation horaire de l’histoire en soit réduite (art. 20 ORM);
• La matière transversale de la formation politique doit être nommément citée, le pilotage de cette matière doit être assuré par la branche de l’histoire et un temps obligatoire de minimum 1% doit être prévu dans le temps d’enseignement (art. 3, al. b et art. 22, ORM);
• La branche de l’histoire doit faire l’objet d’un examen de maturité (art. 26, variante 1, ORM)

La prise de position intégrale est à trouver ici ALLEMAND | FRANCAIS | ITALIEN

1.7.2022

Prix SSH

La SSH lance un prix pour la défense de la liberté de recherche. A cet effet, la SSH ouvre un fonds destiné à apporter un soutien financier aux historiennes et historiens en cas de procédures juridiques et à réduire les risques financiers qui y sont liés.
Avec le lapis animosus, la SSH souhaite donner un message clair en faveur de la défense de la liberté de recherche dans les sciences historiques suisses. Jonathan Pärli a reçu le premier lapis animosus à l’occasion de l’AG 2022. Vous trouvez plus d’informations sur le Prix SSH lapis animosus et sur le lauréat 2022 ici.

16.6.2022

Rencontre du groupe parlementaire Histoire

Aujourd’hui, le groupe parlementaire Histoire s’est réuni sous la coprésidence de Nadine Masshardt (PS/BE) et de Jakob Stark (UDC/TG) en vue de la procédure de consultation de la réforme en cours de l’ordonnance sur la maturité. La SSH a sensibilisé le groupe parlementaire à la réforme à l’aide de nombreuses parties prenantes du domaine de la formation de maturité.
L’enseignement de l’histoire donne aux élèves une boîte à outils importante pour comprendre les défis actuels et de demain dans leur dimension historique. C’est pourquoi la SSH aimerait garantir que la branche de l’histoire maintienne un statut important dans la formation de maturité.
La SSH demande, entre autres :

- Une augmentation de la dotation minimale du domaine des sciences humaines et sociales (SHS) à 15%.

- Un ancrage clair de la formation politique dans l’ordonnance sur la maturité, y compris des horaires contraignants. De plus, la branche de l’histoire devrait être désignée comme cheffe de file de la formation politique.

- La branche de l’histoire devrait être intégrée au catalogue des branches de l’examen de maturité.

- Une représentation adéquate du personnel enseignant dans le nouvel organe « Forum suisse de la maturité gymnasiale ».

Photo: Andreas Fischinger via Unsplash

1.6.2022

Plateforme de la SSH pour des travaux sur mandat

La plateforme de la SSH pour des travaux historiques sur mandat est désormais en ligne. Les travaux historiques de recherche sur mandat seront publiés ici. La SSH veut ainsi simplifier le marché suisse des travaux historiques sur mandat et le rendre plus transparent.
De plus, la SSH accompagne les entreprises, les communes et les associations dans l’attribution professionnelle de recherches sur mandat indépendantes et crée les conditions cadres nécessaires à la réussite des projets. Le catalogue des services est à trouver ici. La SSH reçoit volontiers et en tout temps des appels d'offres et des projets. Pour toute question, merci de nous contacter: ausschreibungen@sgg-ssh.ch

Image: Joanna Kosinska via Unsplash

11.4.2022

Start projet pilote sur l’histoire des abus sexuels dans le contexte de l’Église catholique romaine en Suisse

La SSH accompagne le projet pilote d’un an sous la direction des professeures Monika Dommann et Marietta Meier, de l’Université de Zurich, sur le plan scientifique et administratif.

Un comité scientifique indépendant, nommé par la SSH, conseille et soutient l’équipe de recherche de l’Université de Zurich. Composé d’expertes et d’experts reconnus dans le domaine de l’histoire sociale et de l’histoire des genres, de l’histoire de l’Église et du droit canonique, il couvre toutes les régions linguistiques de Suisse. Il agit en toute indépendance, tant vis-à-vis des organismes mandants que des mandataires, et conseille le groupe de recherche en matière d’histoire, d’histoire de l’Église et de droit.

La SSH est également chargée de l’organisation d’ateliers scientifiques, de la coordination de la communication à l’interne ainsi que de la rédaction finale du rapport scientifique, de sa traduction et de sa publication en allemand, français et italien sur le site créé à cet effet. La SSH assure le meilleur ancrage possible dans toutes les régions linguistiques de Suisse. L’objectif est de garantir que l’équipe de recherche puisse travailler dans des conditions idéales.

23.3.2022

Inscriptions Journées suisses d'histoire 2022

Les Journées suisses d’histoire approchent !
Dès maintenant et jusqu’au 23 juin 2022, les inscriptions sont ouvertes au public sur la plateforme.
Le congrès propose 80 panels, 6 tables rondes et 2 Keynotes. N’hésitez pas à vous inscrire !
Le titre et l’abstract des deux conférences sont désormais disponibles sur notre site internet… de même que toutes les informations pratiques et les détails quant aux festivités du 30 juin au Bâtiment des Forces motrices ! Annoncez vite votre présence à la fête, les places sont limitées.
Le programme scientifique est en outre complété avec un intéressant programme culturel. Nous nous réjouissons de vous voir !

 

15.3.2022

Itinera 49

Digital Federalism. Information, Institutions, Infrastructures (1950–2000) de Paolo Bory et Daniela Zetti. 

Les contributions de ce numéro se penchent sur les utilisations de la technologie numérique et sur l’histoire du fédéralisme. Les thématiques abordées sont la relation entre l’État et les États fédérés ainsi qu’entre l’État, l’information et la technologie; les négociations en matière de politique migratoire et d’enseignement supérieur; ainsi que la coordination requise aux niveaux local et national par le calcul à haute performance.
L’histoire du fédéralisme se déploie, dans le domaine de la numérisation, dans l’environnement complexe des rêves et des attentes, des coopérations et des conflits ainsi que de la continuité et du changement. Menés par un objectif commun, les acteurs individuels et institutionnels ont fait face à un équilibre en constante évolution des ressources, des technologies et des responsabilités.

7.3.2022

Déclaration sur la guerre en Ukraine

La Société suisse d’histoire (SSH) soutient pleinement la déclaration du Comité International des Sciences Historiques (CISH) sur la crise actuelle en Ukraine. La SSH condamne particulièrement la falsification de l’histoire par le gouvernement russe dans le but de justifier l’agression militaire.

« Our purpose is to defend freedom of thought and expression in the field of historical research and teaching and oppose the misuse of history for whatever purpose.
As such, we strongly condemn the abuse of history employed by President Putin in rationalizing Russia’s aggression against Ukraine. History is not owned by states or rulers, and we deplore the use of history to foster enemy images and distorted myths.
Freedom of thought and expression requires dialogue and means that our identities and communities are subject to revision and change. 
We stand by our member organizations from the Russian Federation and Ukraine in support of open and free dissemination of historical sources and open and free discussions about interpretations and narratives.»

28.2.2022

Prise de position de la SSH sur la demande de dissolution de « Memorial International » en Russie

La Société suisse d’histoire (SSH) soutient entièrement la déclaration de la Société académique suisse d’étude de l’Europe orientale (SASEO) à propos de la dissolution par la Cour suprême russe de l’organisation de défense des droits de l’homme Memorial International.Cofondée par le prix Nobel Andreï Sakharov en 1989, l'organisation Memorial International a notamment contribué de manière décisive à l'étude des crimes staliniens en Russie. Le travail de recherche et d'information de l'organisation a établi des critères dans le monde entier pour le traitement des crimes et pour la culture de la mémoire qui y est liée. La dissolution de l'organisation est un coup dur pour la recherche historique en Russie et pour la société civile russe.

 

6.12.2021

Projet pilote sur l’histoire des abus sexuels dans le contexte de l’Église catholique romaine en Suisse depuis le milieu du 20ème siècle

La Société suisse d’histoire (SSH) accompagne un projet d’une année qui a pour objectif de définir les conditions cadres d’une étude historique sur les abus sexuels dans le contexte ecclésial en Suisse depuis le milieu du 20ème siècle et de poser ainsi les bases de futurs projets de recherche.

Pour la mise en œuvre du contenu, la Conférence des évêques suisses (CES), la Conférence centrale catholique romaine de Suisse (RKZ) et la Conférence des Unions des Ordres et d'autres communautés de vie religieuse catholiques en Suisse (KOVOS) ont mandaté une équipe de projet du séminaire d’histoire de l’Université de Zurich (UZH) sous la direction de Monika Dommann et Marietta Meier. Un conseil scientifique, nommé par la Société suisse d’histoire (SSH), garantit l’indépendance scientifique et la qualité du projet.

Le Secrétariat général de la SSH se charge de l’organisation d’ateliers scientifiques avec le conseil, de la coordination de la communication ainsi que de la rédaction, la traduction et la publication du rapport scientifique en allemand, français et italien. Cela permet d’assurer le meilleur ancrage possible du projet dans les sciences historiques de toutes les régions linguistiques de la Suisse.

Dans le cadre du projet pilote, le séminaire d’histoire de l’UZH met au concours pour une durée de 12 mois trois postes de postdoctorant-e-s à environ 70 % chacun (soit un total de 210 %).

Vers le site web du projet

Revue de presse:

 

23.11.2021

Mise à jour du «Manuel à l’intention des historiennes et historiens indépendants»

Le secrétariat général de la SSH a actualisé le «Manuel à l’intention des historiennes et historiens indépendants», élaboré en 2003  par le département «Intérêt de la profession».

Le manuel sert de base de négociation pour les historien-ne-s en Suisse, afin de régler la situation en matière de droit du travail et de créer des conditions optimales pour la réalisation de projets historiques.

Depuis sa dernière mise à jour en 2008, l’environnement de travail des historien-ne-s a considérablement évolué : en ce qui concerne l’indice des prix et des salaires en Suisse mais aussi les conditions cadres des sciences historiques.

Il était donc temps d’actualiser le manuel. Nous avons ainsi aligné les tarifs à l'indice actuel des salaires et complété les exemples de budgets. Quant au contenu, le texte a été légèrement sanctionné et adapté à l'évolution de l’environnement.

4.11.2021

La SSH recherche de nouveaux/elles collaboratrices et collaborateurs

La Société suisse d’histoire (SSH) recherche pour le 1er janvier 2022 un-e collaborateur/trice spécialisé-e (30–40%).

Et pour remplacer un congé maternité, la SSH recherche pour le 1er mars 2022 un-e collaborateur/trice scientifique (80%).

Les candidatures ne peuvent être envoyées que par forme électronique (en un seul document PDF) à: Dr. Flavio Eichmann, Secrétaire général, flavio.eichmann@sgg-ssh.ch.

 

 

 

1.11.2021

Association Internationale pour l'Histoire des Alpes (AIHA)

La SSH est heureuse d’annoncer que dans le cadre de l’assemblée générale de cette année, l’Association Internationale pour l'Histoire des Alpes (AIHA) a été admise comme section de la SSH. L’AIHA a demandé son admission en 2020, elle édite une excellente revue et organise tous les deux ans une conférence scientifique sur une thématique de la recherche historique alpine.

14.10.2021

Atelier «Normes et standards dans les sciences historiques digitales»

Le 12 novembre 2021, l’Université de Berne a accueillé l’atelier «Normes et standards dans les sciences historiques digitales».

Le département Recherche fondamentale de la SSH et les Digital Humanities de l’Université de Berne ont organisé l’atelier afin de discuter des chances et des défis lors de la conception, la production et la maintenance des données de recherche intéropérables. Un glossaire des termes spécifiques et un catalogue des standards les plus importants ont été mis en ligne en tant que papier de travail à commenter.

Les publics-cibles de cet atelier étaient les personnes travaillant sur des projets à caractère historique, les historiennes et historiens travaillant avec des données, inventoriant des documents et publiant en ligne, les institutions possédant des fonds historiques et les informaticiennes et informaticiens collaborant à des projets de sciences historiques. 

Programme
09h30-10h00 Accueil et café
10h00-10h30 Allocution de bienvenue
10h30-12h30 Trois contributions de trois perspectives sur les normes et standards dans les sciences historiques
Moritz Feichtinger: born digital data
Martin Stuber: Editionen und Editionsnetzwerke
Rita Gautschy: Infrastrukturen /DaSCH
12h30-13h30 Repas de midi
13h30-15h00 Echanges en groupes de travail avec travail sur le document
15h00-16h00 Discussion finale


Allocution de bienvenue (diapositive PowerPoint)


Moritz Feichtinger: born digital data (diapositive PowerPoint)


Rita Gautschy: Infrastrukturen /DaSCH (diapositive PowerPoint)


Martin Stuber: Editionen und Editionsnetzwerke (diapositive PowerPoint)


Photo by Marvin Meyer on Unsplash

30.9.2021

Prise de position sur la réforme RRM/PEC des Académies suisses des sciences

La SSH a participé à la prise de position des Académies suisses  sur le projet de réforme RRM/PEC, dans laquelle les Académies suisses demandent, entre autres, que la matière de l’histoire soit mise en avant dans l’enseignement transversal « Éducation à la citoyenneté »
En outre, la prise de position souligne la relation particulière avec les branches transversales « La propédeutique scientifique », « Le numérique » et « L’éducation en vue d’un développement durable ». Les Académies suisses saluent également l’innovation didactique du nouveau plan d’études cadre en histoire. Parallèlement, elles préconisent une plus grande considération de l’histoire de l’économie, du droit, des religions et des sciences. Finalement, la prise de position demande l’introduction d’une option spécifique en histoire ainsi qu’une clarification concernant la fonction de l’option complémentaire en histoire.

29.9.2021

Groupe parlementaire «Histoire»

L’événement fondateur du groupe parlementaire interparti «Histoire» initié par la SSH a eu lieu le 28 septembre. Le groupe est coprésidé par la conseillère nationale Nadine Masshardt (PS/BE) et le conseiller aux États Jakob Stark (UDC/TG).

Le groupe s’engage pour le renforcement de l’histoire, des sciences historiques et de la formation en histoire au niveau national. L’accent est mis sur l’amélioration des conditions cadres pour les historiennes et historiens ainsi que les professions connexes.

Il est prévu d’organiser au moins une fois par année un événement afin de discuter avec les membres du groupe des thématiques politiques actuelles dans le domaine des sciences historiques et de la formation en histoire.

Le premier événement a porté sur les Archives fédérales en tant qu’infrastructure de recherche pour les historiennes et les historiens et sur l’avenir de la Loi fédérale sur l’archivage (LAr).

Contributions médiatiques:

13.09.2021, Parlamentarische Gruppe Geschichte, Rendez-vous (SRF)

30.09.2021, Le nouveau lobby des historiens suisses, Les paradigmes du temps (Le Temps)

7.7.2021

La SSH intervient auprès du SNF en faveur d'un «Call for Editions»

En collaboration avec d’autres sociétés spécialisées des sciences sociales et humaines, la Société suisse d’histoire (SSH) est intervenue auprès du Fonds national suisse (FNS) avec une lettre ouverte.

Depuis 2016, plus aucun appel à éditions à long terme n’a été lancé. Cela signifie de facto que le FNS n’a pas financé de nouveaux projets d’édition d’importance stratégique pendant les cinq dernières années. La SSH regrette grandement que la catégorie de soutien «éditions à long terme» ait été délaissée et demande au FNS d’en faire à nouveau une priorité.

Photo by Guzz Alkala on Unsplash

15.4.2021

Recommander la SSH et gagner un bon d’achat pour un livre!

Peut-être avez-vous dans votre entourage des historiennes et historiens ou d’autres personnes passionnées d’histoire qui souhaiteraient faire partie de notre communauté afin de s’engager avec nous pour la promotion des sciences historiques et de la formation en histoire. Parlez-en à vos connaissances et recommandez-leur la SSH!

En guise de remerciement pour vos efforts de persuasion, nous offrons des bons d’achat pour des livres de maisons d’édition suisses de renom d’une valeur totale de plus de CHF 2’500. Merci d’indiquer dans le formulaire vos coordonnées, vos préférences concernant le bon d’achat ainsi que l’adresse E-Mail de la personne que vous aurez recrutée afin que nous la contactions.

Pour participer la personne à qui vous aurez recommandé une affiliation à la SSH devra avoir payé sa cotisation de membre d’ici au 30 juillet 2022, date à laquelle son affiliation à la SSH sera effective. Chaque bon a une valeur de CHF 50.- et l’offre ne s’applique qu’aux membres de la SSH. Il est possible de participer plusieurs fois, si plusieurs personnes sont recrutées. Les bons seront distribués en suivant le principe du « premier arrivé, premier servi » ; 50 bons au total seront distribués. Les membres individuels qui convertissent leur affiliation en une affiliation pour couples sont exclus de la participation

Photo by Elisa Calvet B. on Unsplash

16.2.2021

Accès aux archives pendant la pandémie de Covid-19

Les mesures visant à endiguer la pandémie impliquent des restrictions importantes pour l’ensemble de la population suisse. Alors que la recherche dans les laboratoires de sciences naturelles peut se poursuivre, la fermeture des archives prive les historiennes et les historiens de la base de leur recherche. L’offre numérique existante ne remplace que très peu les visites physiques des archives. Actuellement, les temps d’attente pour accéder aux documents numériques ne sont pas raisonnables et ce service ne remplace pas la consultation et l’analyse des données des archives. La solution actuelle ne permet pas aux historiennes et historiens de Suisse d’effectuer un travail convenable. Tant les indépendants que les doctorants, post-doctorants et étudiants sont freinés dans leur travail de recherche historique. Par conséquent, les délais de soumission de travaux mandatés et écrits ne peuvent pas être respectés et des projets de recherche prennent du retard.

La SSH est convaincue que les archives et les bibliothèques sont en mesure de garantir des mesures de protection efficaces et des quotas d’accès pour que la recherche historique dans les archives soit à nouveau possible. Au cours de l’été 2020, diverses institutions ont démontré de façon exemplaire, par des plans de protection convaincants, comment les historiennes et historiens professionnels et les étudiants peuvent poursuivre leurs projets même pendant la crise actuelle sans mettre en danger la santé de toutes et tous.

Dans son courrier du 10 février, la SSH demande au Conseil fédéral de prendre en compte les besoins des historiennes et historiens de Suisse à l’occasion de la réévaluation de la situation autour de la pandémie de Covid-19.

L’association bibliosuisse et l’Association des archivistes suisses demandent également l’ouverture des salles de lecture.

Bild von ElasticComputeFarm auf Pixabay

1.12.2020

Journées suisses d’histoire 2022

La sixième édition des Journées suisses d’histoire aura lieu du 29 juin au 1er juillet 2022 autour du thème «La nature» à l’Université de Genève.

La pandémie de Covid-19, le changement climatique et le déclin dramatique de la biodiversité forcent l’humanité à repenser sa relation avec la nature. Il est donc temps d’aborder le thème de la «nature» dans une perspective historique.

Avec près de 100 propositions soumises, le Call for Panels publié en décembre a été un grand succès. 80 panels ont finalement été retenus par la «Commission Journées d’histoire 2021-2023», promettant trois jours de congrès d’une grande densité et aux thématiques diversifiées.  

De plus amples informations sont disponibles sur le site internet du congrès.

Pour toute question, merci de vous adresser directement au bureau du congrès.

Marc Aberle
Département d’histoire générale
Université de Genève
Rue Saint-Ours 5
CH-1205 Genève

2022@journeesdhistoire.ch

6.10.2020

Lancement Itinera 47

Monika Dommann et Sibylle Marti, les éditrices du volume Itinera «Le matériel de guerre pendant la guerre froide», lancé leur livre le 30 septembre 2020 aux Archives suisses d’histoire contemporaine de l’EPFZ. L’enregistrement vidéo de l’événement peut être trouvé ici.

14.9.2020

Affiliation à l’essai

Pas encore membre de la SSH? Profitez maintenant d’une affiliation à l’essai gratuite pour le fin de l'année d'activité en cours. Vous recevrez le numéro de décembre de la Revue suisse d’histoire, ainsi que la newsletter électronique et vous profiterez de nos avantages avec votre carte de membre.

L’offre d’essai est sans engagement. Au début de l’année prochaine, vous recevrez la facture pour 2024 et vous pourrez décider alors si vous désirez adhérer définitivement à la SSH.

8.7.2020

La Suisse globale – relisez maintenant la RSH!

La Revue suisse d'histoire (RSH) a publié non seulement l’article très discuté de Rachel Huber sur August Sutter, mais également un grand nombre d'articles qui examinent le rôle de Suisses et de Suissesses au sein de projets coloniaux.

Au vu de la situation actuelle, nous avons rassemblé une sélection de textes de la RSH des dernières décennies, qui traitent au sens large des questions de la Suisse (post)coloniale. Nous vous souhaitons une agréable lecture!

2019/3

Rachel Huber: «General Sutter» – die obskure Seite einer Schweizer Heldenerzählung  
                                                                                                                                        

2019/2

Rolf-Harald Wippich: Luzern und der eidgenössische Japankontakt. Aus der Vorbereitungsphase der Humbert-Mission 1861/1862

2019/2

Niko Rohé: Auf Augenhöhe mit den Grossmächten: Schweizer Militärs als Kriegsbeobachter in Griechenland und im Osmanischen Reich 1897

2019/1

Michael Max Paul Zeuske: Tod bei Artemisa. Friedrich Ludwig Escher, Atlantic Slavery und die Akkumulation von Schweizer Kapital ausserhalb der Schweiz

2018/3

Marisa Fois: L'Association des Suisses spoliés d'Algérie ou d'outre-mer (ASSAOM). Un héritage colonial?

2017/1

Fabio Rossinelli: Sociétés de géographie et impérialisme suisse au 19ième siècle. Un tour d'horizon et deux exemples représentatifs

2017/2

Peter Huber: Der Traum von Exotik, Frauen und Aufstieg: Schweizer Legionäre im Indochina- und im Algerienkrieg

2017/3

Hines Mabika: Shaping Swiss Medical Practice in South Africa Before Apartheid (18731948)

2015/2 Martin Bundi: Zum Anteil von Schweizer Söldnern am Mordgeschehen der Bartholomäusnacht in Paris (24. August 1572)
2015/1

Fanny Guex: L’echo du Sikkim. Missionnaires suisses dans l'Himalaya. De la conquête à l'aide humanitaire (19371970)

2014/2

Christof Dejung: Jenseits der Exzentrik. Aussereuropäische Geschichte in der Schweiz. Einleitung zum Themenschwerpunkt

2014/2

Almut Höfert: Grenzüberschreitungen für das Mittelalter. transkulturelles Forschen mit einer aussereuropäischen Quellensprache zwischen Geschichtswissenschaft und den area studies

2014/2

Gesine Krüger: Der Löwe lagert unter der Schirmakazie. Der(mögliche) Beitrag der afrikanischen Geschichte zu einer Geschichtswissenschaft als Verflechtungsgeschichte

2014/2

G. Balachandran: Legacies beyond empire. Reflections on doing international history from Geneva

2014/2

Corinne A. Pernet: Zwischen Regionalkompetenz und Global- oder Verflechtungsgeschichte: Lateinamerikanische Geschichte in der Schweiz

2014/2 Bouda Etemad, Mathieu Humbert: La Suisse est-elle soluble dans sa «postcolonialité»?
2014/1

Nina Salouâ Studer: «Was trinkt der zivilisierte Mensch?» – Teekonsum und morbide Normalität imkolonialen Maghreb

2013/2

Patricia Purtschert: Jenseits des Réduits. Die Schweiz und die Berge in Zeiten der Dekolonisierung

2009/1

Thomas Maissen: Die ewige Eidgenossenschaft. (Wie) Ist im 21. Jahrhundert Nationalgeschichte noch schreibbar?

2009/1

Markus Furrer: Die Schweiz erzählen – Europa erzählen – die Welt erzählen…Wandel und Funktion von Narrativen in Schweizer Geschichtslehrmitteln

2008/4

Anna-Julia Lingg: In und zwischen zwei Welten: Lucas Jezler, ein Schweizer Kaufmann in Brasilien, 1829–1863

2006/4

Alexis Keller: Vattel, la tradition du droit des gens et la question des peuples autochtones

2001/1

Ruedi Moser: Vom offenen Buch zum Helm. Deutungsmacht und Erinnerung am Beispiel des Baselbieter Wehrmannsdenkmals in Liestal

1999/4

Claude Lützelschwab: Des premiers projets de colonies suisses en Algérie à la «Compagnie genevoise des Colonies suisses de Sétif». Quelques aspects de la question migratoire en Suisse durant les années 1830–1850

1997/1

Manfred Hettling: Das Denkmal als Fetisch Rütli und Tell 

1997/1

Armand Brulhart: Monument et histoire

1996/2  

Thomas David, Bouda Etemad: L'expansion économique de la Suisse en outre-mer (XIXeXXe siècles): un état de la question

1978/1–2       

Rudolf von Albertini: Zur Imperialismusdebatte

1972/2

Anouar Louca: Colonisation et révolution nationale au XIXè siècle. La correspendance d'un Suisse en Egypte: John Ninet

 

22.6.2020

«Général Sutter» – la face obscure d’un récit helvétique

En raison de l’actualité, il a été décidé de mettre à disposition en ligne avant l’expiration du délai de protection l’article de Rachel Hubers paru dans la RSH «General Sutter» – die obskure Seite einer Schweizer Heldenerzählung. Nous vous souhaitons une bonne lecture!

5.5.2020

Nouveau bonus pour les membres de la SSH: revue de presse sur l’histoire et les sciences historiques

À partir d’avril 2020, la SSH propose à ses membres une nouvelle offre de bonus. Une sélection soigneusement compilée d'articles actuels du paysage médiatique suisse sur « Histoire et sciences historiques » sera envoyée tous les mois via la Newsletter.

Photo by Waldemar Brandt on Unsplash

27.4.2020

«NZZ Geschichte» pour les membres SSH

Les membres de la SSH bénéficient de 25% de rabais sur l’abonnement à « NZZ Geschichte », soit au prix de CHF 73.50 au lieu de 98.- par an. Les personnes ayant omis de signaler leur affiliation au moment de l’inscription et qui souhaitent changer de statut sont priés d’envoyer un bref E-Mail à leserservice@nzz.ch (veuillez joindre une copie de votre carte de membre). Les nouveaux abonnements peuvent être souscrits ici.