Peppina Beeli quitte la SSH après 10 ans de service

Après de nombreuses années de travail couronné de succès, Peppina Beeli quitte la Société suisse d’histoire pour relever de nouveaux défis professionnels. Entrée au service de la SSH en 2009 comme coordinatrice des Deuxièmes Journées suisses d’histoire, elle fut choisie l’année suivante comme Secrétaire générale. Durant la durée de son engagement, le secrétariat général a été professionnalisé et développé. 
S’engageant en permanence pour l’intérêt des historien·ne·s et des sciences historiques, Peppina Beeli a su donner à la SSH une plus grande visibilité dans les processus politiques. C'est entre autres aussi grâce à la Secrétaire générale sortante que la SSH a gagné en poids politique et que la participation de cette dernière aux procédures de consultation sur des questions relatives aux sciences historiques est devenue aujourd'hui une évidence.
Peppina Beeli était chargée d’initier et d’organiser divers événements nationaux dans le cadre desquels les sciences historiques étaient constamment redéfinies et soumises à une réflexion critique. Dernier point, mais non des moindres, la Secrétaire générale sortante a contribué de manière décisive au succès des Journées d'histoire qui ont connu déjà leur cinquième édition et qui sont devenues un événement internationalement reconnu au cours de la dernière décennie. Par son travail, Peppina Beeli a laissé une empreinte durable à la SSH. Le Comité directeur de la SSH remercie Peppina Beeli pour son travail exceptionnel en faveur des sciences historiques et de la formation en histoire et lui souhaite tout le meilleur pour la suite de sa carrière. Désormais Peppina Beeli restera liée à la SSH par une étroite amitié. À cet égard: A presto, cara Peppina!