Société suisse d'histoire

La SSH est l'association de discipline des historiennes et historiens en Suisse. Elle a été fondée en 1841 sous le nom de la Société générale suisse d'histoire (SGSH).

La SSH s'investit afin d'encourager les sciences historiques ainsi que la formation en histoire et elle représente les intérêts de la branche vis-à-vis des tiers. Elle poursuit ces objectifs avec l'édition de publications, un travail thématique et des activités, des services à l'attention de la communauté des historiennes et historiens et du public ainsi qu'avec l'organisation, tous les trois ans, de manifestations dont, tous les trois ans, les Journées suisses d'histoire. Elle est constituée en association et appartient, en tant que société de discipline, à l'Académie suisses des sciences humaines et sociales (ASSH). La SSH est une association de membres - rejoignez-nous, profitez de nos offres et soutenez notre engagement.

Accès aux archives pendant la pandémie de Covid-19

Les mesures visant à endiguer la pandémie impliquent des restrictions importantes pour l’ensemble de la population suisse. Alors que la recherche dans les laboratoires de sciences naturelles peut se poursuivre, la fermeture des archives prive les historiennes et les historiens de la base de leur recherche. L’offre numérique existante ne remplace que très peu les visites physiques des archives. Actuellement, les temps d’attente pour accéder aux documents numériques ne sont pas raisonnables et ce service ne remplace pas la consultation et l’analyse des données des archives.

Les sciences historiques et la pandémie de Coronavirus

Le coronavirus tient également les sciences historiques en haleine. Sur cette page, nous aimerions offrir aux historiens et historiennes un rapide aperçu des différents points de contact utiles en Suisse. La liste sera régulièrement mise à jour. Nous vous remercions infiniment de nous communiquer d’éventuelles suggestions (info@sgg-ssh.ch)  

Les Universités suisses ont mis en place leur propre portail d’informations sur les répercussions de la pandémie sur l’enseignement et la recherche universitaires: